Menu
Non classé

10 CONSEILS POUR PHOTOGRAPHIER SON PREMIER MARIAGE !

20 avril 2016 , 0 Comments

En tant que photographe de mariage, on me demande souvent des conseils. « C’est mon premier, est-ce que vous pouvez m’aider ? Me donner quelques astuces ? J’ai peur de ne pas être à la hauteur » : ce message, je l’ai reçu des dizaines de fois. Quand on couvre son premier mariage, c’est la pression et c’est normal. C’est un moment unique, qui ne se répètera pas. On a pas le droit à l’erreur.

Voici 10 conseils simples pour ceux qui vont passez leur baptême du feu. Pas 50 astuces, juste 10. Je me concentre sur l’essentiel, comme ça, le Jour J, vous n’aurez pas à vous souvenir du conseil n°72 alinéa B du guide du parfait photographe.

Avec ces recommandations, vous allez pouvoir sortir indemne de votre mariage, sans rien oublier de ce qui est important. Suivez le guide :

1 – PRÉPAREZ VOTRE MATÉRIEL

J’ai une checklist sur laquelle est inscrite tous ce que je dois amener :

Boîtier – Batterie (au moins 2) – Cartes Mémoires – Objectifs – Flash – Trépied – Tissu pour essuyer ses optiques.

Ça, c’est vraiment le minimum syndical. La veille, je charge toutes les batteries à fond. Je vérifie que mes cartes sont formatées, prêtes à enregistrer un nouveau mariage.

Si possible, prévoir du matériel de secours. La photographie de mariage est assez éprouvante pour le matériel et on n’est pas à l’abris d’une panne. Pour ma part, j’ai deux boitiers, des cartes mémoires plus que de nécessaire et deux batteries par appareil photo.

Pour les focales, je pense que le mieux est de couvrir du 24mm au 200mm. Pour les appareils « petit format » (APS-C), cela veut dire du 18mm au 150mm. Cela permet de faire face à n’importe quel besoin.

Objectif Photo

2 – EQUIPEZ-VOUS D’UN FLASH COBRA

Si ce n’est déjà fait, il faut s’équiper d’un flash type cobra (à tête orientable… détail très important). Être photographe de mariage cela veut dire faire face à des situations de lumière limite, comme à la mairie où à l’église par exemple. Mon style ne s’accorde pas tellement avec le flash, je préfère utiliser la lumière naturelle… mais parfois on n’a pas le choix.  Pour ceux  qui ne sont pas familier avec l’utilisation d’un flash, mettez-le d’abord en mode TTL (automatique) et jouez avec le bouton + ou le – pour ajuster la puissance du flash si nécessaire. (Je ferais une vidéo sur les rudiments du flash un jour… promis :-)

Ce que je conseille c’est d’orienter le flash vers le plafond ou vers un mur de couleur neutre et si possible (selon les modèles) sortez la petite languette blanche. Voici comment moi, j’utilise le flash :

flash cobra photo

PS : Prévoyez un set de piles de rechange :-)

3 – ENTRAÎNEZ-VOUS !!!

En complément de l’astuce précédente, si vous manquez de pratique, entraînez-vous. Ce n’est pas une blague. Profitez d’une soirée entre amis pour vous faire la main avec le flash par exemple. Ce type de matériel demande de la pratique pour bien tout comprendre. Et la pire des choses à faire est d’utiliser son flash pour la première fois…. pendant votre premier mariage.

Autre exemple d’exercice : les photos de couple. Si vous n’en avez jamais fait, comment voulez-vous vous en sortir. Mon conseil est de s’entraîner sur un couple d’amis, qui sera ravi d’avoir de belles images. Essayez différentes poses, discuter avec eux pour les mettre à l’aise, testez différents angles de vue, etc…

©Xavier Navarro-Photographe Mariage-adrets1

La photographie de mariage est une discipline exigeante. Donc, pour réussir, il faut s’exercer. Auriez-vous l’idée de vous présenter à une compétition d’athlétisme sans vous entraîner… évidemment non.

4 – FAITES UNE « SHOT LIST »

shooting-list1

C’est LE conseil si l’on veut être sur de ne rien louper d’important. Sur chaque mariage, j’ai sur moi (ou plutôt dans mon sac photo), une feuille sur laquelle j’ai noté, la veille, toutes les choses importantes pour les mariés. Et comment je sais tout ça…. c’est tout simple, je leur demande. Ce qui m’amène au conseil suivant.

5 – DISCUTEZ UN MAXIMUM AVEC LES FUTURS MARIÉS

Il est absolument indispensable de connaître le couple que vous allez photographier… au moins un minimum. Discuter avec eux de leurs attentes. Il n’y a rien de pire pour des mariés (et donc pour vous) que de se retrouver avec des photos qui ne leur ressemblent pas.

Si c’est votre premier mariage, cet échange peut être une bonne occasion pour expliquer que justement, c’est votre premier mariage. Ils seront plus indulgents quant au résultat final.

Certains penserons : « Mais jamais de la vie ! Il faut absolument cacher le fait que l’on débute ». A ceux là, je leur pose une question toute simple : « Comment pourriez vous le dissimuler ! Quand ils vont vous demander de leur montrer les photos de vos précédents mariages… ils verront bien que c’est le premier :-) »

6 – REPÉREZ LES LIEUX

Dans la photographie de mariage, la clef, c’est la PREPARATION. Repérez les différents lieux du D Day. Evitez à tout prix les mauvaises surprises, notamment en terme de lumière. Vous ne pourrez pas forcément y faire grand chose, mais au moins saurez à quoi vous attendre.

7 – PLANIFIEZ LES PHOTOS DE GROUPES

blog-mariage-arles-al-52(pp_w850_h566)

Cette partie est sans doute la moins excitante à photographier. Néanmoins, cela reste un passage obligé dans beaucoup de mariage. Ma solution : demander aux futurs mariés d’établir une liste des groupes et de choisir une personne parmi les invités qui s’occupera le Jour J d’appeler les personnes qui doivent être sur la photo.

Cela évite les perte de temps et d’énergie.

8 – SHOOTEZ EN RAW

Le format RAW vous donnera beaucoup plus de possibilités en post-production. Plus de souplesse pour être créatif, plus de souplesse aussi pour rattraper les (éventuelles) erreurs techniques (expo et balance des blancs entre autres :-) )

La contrepartie : les fichiers sont plus lourds. Il vous faudra des cartes mémoires plus grosses et un espace sur votre disque dur plus important… mais de mon point de vue, ça vaut le coût.

9 – SHOOTEZ LES DÉTAILS

Aujourd’hui, les détails ont une place importante pour les mariées. Les futures épouses ont souvent passé plusieurs mois à chercher, chiner, dégotter la déco de leur mariage, leurs chaussures, leur robe, etc…

Les détails font partie intégrante de l’histoire d’un mariage. Vous devriez donc y consacrer un peu de votre temps.

mariage-arles-la-combo12(pp_w850_h634)

10 – CHANGEZ DE FOCALE

Si je m’écoutais, je ne shooterai qu’au 50mm. Malgré cela, je m’oblige à changer de focale. Pour la toute simple et bonne raison que cela m’évite de tourner en rond. Il ne faut pas s’enfermer dans son objectif préféré. Le risque est que le résultat final soit monotone.

Et puis toujours photographier avec le même caillou, cela peut tuer votre créativité.

11 – LE CONSEIL BONUS MAIS TRES IMPORTANT

Coupez le son de votre boîtier lorsque vous faites la mise au point. Rien de plus agaçant, énervant, insupportable que d’entendre dans l’église, le fameux « bip-bip » de votre appareil photo.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que cela vous aidera.

article: XAVIER NAVARRO

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *